Pourquoi avoir appelé la revue Kanyar ?

Parce que ce mot du créole réunionnais claque (voir sa définition ci-dessous) et qu’il s’entend aussi en français dans le sens de « chaleur ». Son acception dans notre kréol réyoné, un peu insolente, n'est pas pour nous déplaire.

Kanyar sera-t-il disponible en ligne, sur liseuse électronique, smartphone ou tablette tactile ?

Non. Kanyar est un bel objet de lecture en papier. Kanyar est unique. Kanyar est kanyar.

Pourquoi la revue coûte 25 € à La Réunion et seulement 19 € en France ?

La revue est imprimée en Europe, au Portugal ou en France, dans un tirage relativement limité, et il nous faut amortir les frais d’approche jusqu’à l’île de La Réunion (les frais de transport surtout, et ceux du dédouanement). Nous avons dit que la revue était indépendante, pas que nous êtions riches... Cette indépendance, ce sont les lecteurs de Kanyar qui en sont les garants. Les tarifs proposés dans la supérette vous permettront toujours de faire des économies en vous abonnant ou en précommandant les prochains numéros : profitez-en, c'est aussi le meilleur moyen de ne rater aucun numéro !

Comment faire pour être publié dans la revue Kanyar ?

Il faut écrire une nouvelle, une courte pièce de théâtre ou un récit et nous l’adresser par internet à redaction@revuekanyar.com (fichier word idéalement).

Nous acceptons les manuscrits papiers mais ne les retournerons pas car nous n’en avons pas du tout les moyens. Merci de bien y indiquer vos noms et coordonnées complètes (numéro de téléphone, adresses postale et internet).

Il peut s’écouler plusieurs mois avant que nous puissions vous répondre, mais vous pouvez nous relancer quand ça vous semble trop long. Notre réponse peut-être dans un premier temps un "non définitif" ou un "oui très probablement" : la composition finale de la revue rest à la discrétion de la rédaction.

Nous n’imposons ni thème ni format. Sachez qu’en moyenne les textes que nous publions comptent entre 3000 et 6000 mots. Au-delà de 9000 mots la nouvelle est considérée comme très longue (mais pas impubliable pour autant).

Des conseils complets aux candidats à la publication dans la page Manuscrits (page en cours de construction)

Quand envoyer son texte ?

À tout moment, et être très patient ensuite - ou pas. Comme à la Poste, les injures pour non réponse feront l'objet de... Ben, non, rien en fait.

Faut-il s’abonner pour être publié dans Kanyar ?

Absolument pas.

Nouveau !

Kanyar n°4

 

Kanyar n°3

Kanyar n°2

Voir aussi en cliquant ici l'interview du directeur de publication sur Télé Kréol à l'occasion du lancement du premier numéro de la revue Kanyar à l'île de La Réunion.

KAGNAR [KANYAR] : N. et Adj. 1. Fainéant. Mi boir lo rhum […], moin les cagnard qui cloche devant bazard. [BELAIR] = Je bois du rhum […], je suis un voyou(sic) qui fait le clochard devant un marché. 2 Voyou. Ti koné byen la di kanar mwin lé pa kanyar. [ANDOCHE] = tu sais bien a dit le canard que je ne suis pas un voyou. 3. (A propos d’une femme) facile ; légère.

Dictionnaire kréol rénioné/français (précis grammatical, 150000 mots,

A. Armand, Océan éditions,1987

Stock épuisé

en attente de réédition

La livraison de Kanyar n°1 chez l'éditeur le 26 avril 2013.

Kanyar n°1

Stock épuisé

en attente de réédition

© 2013 Kanyar

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player